Changer sa vie

Nous, occidentaux, allons voir le médecin pour qu’il nous prescrive des médicaments, qui sont censés nous guérir le plus rapidement possible d’une « maladie », qui nous est « tombée dessus », de l’extérieur.

Autrement dit, nous comptons sur une intervention extérieure à nous-mêmes (l’intervention du médecin, de la molécule chimique) pour résoudre un problème que nous considérons, symboliquement, comme externe : on « attrape » une maladie, un médecin « guérit la maladie » à notre place.

Cette habitude de déléguer à autrui notre guérison pose problème, car la Nature nous a pourvus d’importantes capacités d’auto-guérison et d’adaptation… à condition d’écouter les premiers signes de déséquilibre.

Stress au travail, tensions familiales, difficultés relationnelles, solitude, frustration, comptes à régler avec son enfance, impossibilité d’exprimer librement ses émotions… toutes ces ruminations ont un impact direct sur le fonctionnement de nos organes – la Médecine Tratidionnelle Chinoise ne sépare pas l’émotionnel du physiologique.

Autrement dit, il ne sert à rien de faire disparaître des symptômes – qui vont de toute manière se déplacer ailleurs – sans s’attaquer aux causes.

Acquérir la lucidité nécessaire pour prendre les bonnes décisions, la constance pour les mettre en oeuvre, prendre des risques pour oser changer sa vie… tout cela demande un courage et une énergie dont on ne se sent pas toujours capable quand on est « fatigué de la vie qu’on mène« .

Au moyen de massages réguliers sur une longue durée, le Shiatsu peut mettre en oeuvre un accompagnement du patient dans son parcours de développement personnel.

En renforçant la détermination (travail sur le méridien du Rein), la prise de justes décisions  (Vésicule Biliaire), l’émergence de projets de vie (Foie), les capacités relationnelles (Maître Coeur), la parole juste (Coeur), la mémoire (Rate) et la capacité à mettre des limites (Poumon), le Shiatsu ne se substitue pas au patient : il fait émerger en lui les forces qui lui permettent de reprendre progressivement la main sur son devenir, jusqu’à se sentir de nouveau autonome.

C’est en cela que la Médecine Traditionnelle Chinoise est une médecine préventive.