Dépression

Les signes annonciateurs de la dépression sont assez aisés à repérer de l’extérieur, mais rarement acceptés par les patients eux-mêmes… sinon, personne ne « tomberait » en dépression

C’est souvent au cours de l’entretien que le praticien est amené à faire prendre conscience au patient, avec fermeté, du processus de dégradation de son équilibre énergétique général.

Au-delà du dialogue avec le patient, la prise des pouls chinois, l’examen de la langue, puis le diagnostic sur les points Shu du dos ne font que confirmer le vide énergétique du méridien du Rein, la dégradation de l’appétit et des fonctions digestives, la faiblesse de l’énergie du Foie et des Poumons, les ruminations de la Rate, etc.

Dans ce cas, le praticien insistera sur la nécessité de consulter d’urgence un médecin et, une fois établi le diagnostic de la dépression, de faire un travail en parallèle sur la remise en fonction progressive, par le Shiatsu, l’acupuncture et les moxas, des fonctions adaptatives de l’individu.