Douleur

La douleur est un signe, un symptôme, c’est à dire une information sur le ressenti du patient.

Encore faut-il savoir lui donner un sens… car pour une même maladie, les symptômes peuvent être multiples et les causes sans relation apparente avec la nature des symptômes.

En Shiatsu, la prise des pouls radiaux, l’examen de l’enduit de la langue, la palpation des points du dos et de la face avant reliés aux organes, permettent de faire un diagnostic global des déficits, des stagnations, des obstructions et tensions énergétiques qui mettent certains organes en difficulté.

A partir de cette vue d’ensemble sur l’état énergétique du patient, « ici et maintenant » (d’une fois sur l’autre, l’énergétique du patient sera différente), le traitement se fait immédiatement sur des points spécifiques, certains étant proches des zones de douleur et du trajet des méridiens concernés, d’autres étant très éloignés du lieu de la douleur initiale.

Il ne faut donc pas s’étonner qu’une douleur au coude soit traitée par des pressions au niveau de l’omoplate, du genou ou même du pied opposé. Cette stratégie de soins permet également d’éviter d’exercer des pressions directes sur les zones douloureuses.